yoya natty


Que signifie ton pseudo?

Y: Yoya c'est un diminutif de Yohann, c'est un peu les 2 cotés de la force comme le Ying et le Yang.

­ C'est quoi '' 241 '' exactement?

Y: 241 C'est l'indicatif du pays ou je suis né (Gabon), c'est ma manière de représenter mes origines.

­ Tu habites présentement Montréal pour les études, comptes tu retourner en France durant l'été pour faire de la musique?

Y: Oui je compte retourner en France mi­juillet j'ai des feat de prévu avec des artistes à Paris.

­ Avec quel artiste aimerais tu faire absolument un feat?

Y: J'aimerai si j'en avais la possibilité, travailler avec Youssoupha pour la profondeur de ses textes. Mais ce serait aussi un honneur pour moi de travailler avec d'autres artistes comme : Juicy J, Kaaris, Zaho.



­ Tu lance ta première album intitulé '' LIFE '' le 7 juillet parles nous un peu de cet album?

Y: Cet Ep parle de la vie, plus précisément de ce que j'ai vécu et de ce que je vis comme l'indique son titre. "Life" c'est ma vie mais aussi la vie de nombreux jeunes : à la fois ceux qui m'entourent et ceux qui se reconnaissent dans mes sons.

­ Tu as mis combien de temps à la préparer l'album '' LIFE ''?

Y: La préparation de la tape a à peu près duré 1 an, je produis beaucoup et j'ai mis du temps à choisir les beats qui correspondaient le mieux à mon projet. J'ai un coté perfectionniste quand il s'agit de la musique et je ne voulais rien laisser au hasard. "Life" est le projet dans lequel je me suis le plus investi jusqu'à présent, il m'a demandé travail et sacrifices et j'espère que les personnes qui m'écoutent seront satisfaites.

­ Selon toi, quelles sont les différences entre Paris et Montréal sur le plan musical, et quel ville considères tu le plus propice à percer dans ton style musicale?

Y: Paris est une ville artistiquement très riche et très active , pleine de ressources et de talent , mais il est difficile de se faire une place en France dans le milieu underground car il est très fermé. Si je devais comparer à Montréal, c'est une ville mixte et diversifiée, on est juste à 4h de New York ( usa ) : on est dans le east coast il y'a une grosse culture rap hip-hop ici et donc énormément d'opportunités. 
Je dirais qu'il y'a des opportunités partout, en tant qu'artiste hip-hop, ma musique à autant de chance d'être écouté à Paris qu'a Montréal.

photo par will gignac